« Chez Louise »

.

« Chez Louise » désigne l’ensemble de dessins-objets qui constituent un territoire en expansion ; selon une propagation lente, les dessins schématiques envahissent progressivement une maison fictive..


Le schéma a pour rôle de représenter une réalité complexe et d’en permettre une compréhension directe. Mais il nécessite souvent une lecture attentive et volontaire.

Un coup d’oeil rapide, non informé sur un schéma peut nous induire en erreur car nous risquons d’associer le dessin à une forme connue. Tout se passe comme si le cerveau s’arrangeait avec le réel et que la première image qu’il fabriquait était celle qui nous était la plus confortable.

Tout se passe comme si le cerveau s’arrangeait avec le réel et que la première image qu’il fabriquait était celle qui nous était la plus confortable. Puis il semble opérer une vérification, passer en revue ses archives d’images, de symboles et d’archétypes pour s’arrêter sur la plus ressemblante. Une fois cette reconnaissance effectuée, il s’autorise des associations d’idées pour recomposer sa propre image. Elle est l’étonnante résultante d’une fabulation visuelle et d’une perception sensitive.

J’utilise les dessins schématiques des organes de reproductions féminins et masculins ; ils sont une matrice,

génératrice d’une infinité d’images. Je les manipule, agence, reproduis pour donner naissance à des motifs ornementaux et des objets de décor.